wp18488983.png

MOUVEMENT DES APOSTATS MAROCAINS DE L’ISLAM

wp54c1325c.gif
Le Coran est considéré par les musulmans comme la parole littérale d'Allah. À un certain moment de sa vie, Mohammed a eu des visions dans lesquelles apparaissait l'Ange Gabriel. Il lui a dicté le Coran, par morceaux, et il l’a répété chaque année dans sa totalité durant le Ramadan. Mohammed a appris ces révélations par cœur, de façon littérale, et les a transmises à d'autres personnes. Celles-ci les ont à leur tour apprises par cœur et/ou retranscrites.

Quelques années après la mort de Mohammed, les différents éléments du Coran ont été rassemblés et réunis en un livre. Les musulmans croient que ce processus n'a altéré ni perdu aucun élément. C'est d'ailleurs écrit dans le Coran lui-même :

56.77. Et c'est certainement un Coran noble,

56.78. dans un Livre bien gardé

Le Coran se compose de plusieurs chapitres, appelés sourates. Chacun comprend plusieurs versets, des ayahs.

Il est essentiel de savoir que le Coran n'est pas rangé dans l'ordre chronologique des révélations. Les chapitres, les sourates sont classés du plus long au plus court (sauf le premier), le dernier étant le plus court. Cependant, l'ordre chronologique des révélations a son importance étant donné que certains versets en contredisent à première vue d'autres. Mais il n'y a pas de contradiction dans le Coran : les versets ultérieurs annulent tout simplement ceux qui ont été cités auparavant. Vous en apprendrez davantage sur notre page "Annulation des versets".

Il faut aussi savoir que certains versets sont de La Mecque et d'autres de Médine, selon leur lieu de révélation à Mohammed. Le ton et le contenu sont différents.

Lorsqu'il résidait à La Mecque, Mohammed était un chef spirituel et les versets qui lui ont été révélés à l'époque étaient plutôt de nature spirituelle. Mohammed avait comme mission d'avertir: il exhortait les gens, pour éviter d'aller en enfer, à croire en Allah comme seul Dieu et en lui-même comme ultime prophète. Le message de Mohammed ne suscita que peu d'enthousiasme, sinon auprès des marginaux. Finalement, il se rendit à Médine.

Là-bas, Mohammed se mua en chef politique et militaire, mais également en législateur. Les versets qui lui furent révélés à cette époque ont un caractère législatif et appellent les fidèles à combattre pour leur foi, de façon défensive et offensive. Les incroyants étaient constamment voués aux enfers.

Le Coran a été écrit en Arabe et on estime qu'aucune traduction ne reflète correctement ce qu’Allah a déclaré. C'est d'ailleurs l'un des problèmes du Coran, en l'occurrence que les textes ont été rédigés de telle sorte qu'ils sont difficiles à traduire. C'est certainement une sérieuse lacune pour une religion qui se prétend universelle. Moins de 15 % des musulmans maîtrisent l'Arabe et parmi ceux qui en sont capables, seule une minorité est suffisamment instruite pour comprendre l'Arabe classique.

Un problème complémentaire du Coran, pas uniquement pour les traductions mais également la version originelle en Arabe, concerne le contexte des révélations. Elles se rapportent à une série d'événements concrets qui étaient encore bien ancrés dans la mémoire de la population de l'époque, mais qui 1400 ans plus tard, ne sont plus que de lointaines légendes, quand ils n'ont pas entièrement disparus de la mémoire collective. Sans connaître ces événements, il est impossible de comprendre le sens du Coran, même si l'on maîtrise parfaitement l'Arabe. La plupart des musulmans ne connaissent pas les événements évoqués par les versets du Coran et c'est la raison pour laquelle chacun a sa petite explication personnelle sur la signification de nombreux versets. Les érudits islamiques connaissent évidemment le contexte mais ont des opinions assez similaires sur ce que prescrit le Coran. Une fois que l'on en a approfondi l'étude, on remarque que le Coran se rapproche très fortement des événements (et parfois des scandales) de la vie de Mohammed.

C'est pourquoi nous recommandons de ne pas se lancer dans la lecture du Coran sans s'appuyer sur la plus ancienne biographie disponible de Mohammed, en l'occurrence celle de Ibn Ishaq (voir également sous le chapitre SIRA, biographies de Mohammed). Cette biographie explique le contexte dans lequel le Coran a été révélé et fait référence au verset du Coran qui parle des mêmes événements. Il est donc préférable de lire cette biographie (avec le Coran à portée de main) et chaque fois qu'il est fait référence au Coran, de lire les passages concernés y compris quelques versets avant et après, ou mieux encore le chapitre/sourate complet, de façon à comprendre comment un événement est relaté par le Coran.

Le Coran se vend dans n'importe quelle librairie bien achalandée.

On en trouve aussi des versions sur Internet, par example à la page suivante :

http://islam-du-lot-et-garonne.e-monsite.com/rubrique,le-coran-en-francais,423420.html

Vous pouvez également télécharger de notre site une version word ou une version pdf. C'est intéressant pour rechercher ce que dit le Coran sur un sujet particulier, par exemple les infidèles, Jésus, le ciel, l'enfer, Allah… La fonction de recherche du traitement de texte permet de trouver rapidement les passages relatant le sujet et de voir dans quel contexte il est reproduit.

Prenons un exemple. Selon les plus anciennes sources islamiques, les premières révélations reçues par Mohammed de l'Ange Gabriel le bouleversèrent si profondément qu'il pensa être devenu fou. Il songea même à se suicider. Lorsqu'il avoua publiquement avoir vu l'Ange Gabriel, les gens de La Mecque pensèrent effectivement écouter un fou. Pas étonnant que le Coran relate la réaction des gens de La Mecque et leur serve de réponse. Une requête effectuée dans le Coran sur le mot "fou" donne six résultats, aux versets 15:6, 23:70, 34:8, 37:36, 68:51, 81:22. Le premier chiffre est celui du chapitre, c'est-à-dire la sourate, le second est celui du verset, l'ayah. 15:6 est donc chapitre 15, verset 6.

Le site Internet de la Muslim Student Association d'Amérique est intéressant pour le lecteur qui maîtrise bien l'anglais. Il propose trois traductions du Coran, sur http://www.usc.edu/dept/MSA/quran/, et a même un moteur de recherche pour dépister des mots isolés ou des associations de mots.



1. LE CORAN: la parole d'Allah

COMMENT ÉTUDIER L’ISLAM ???