wp18488983.png

MOUVEMENT DES APOSTATS MAROCAINS DE L’ISLAM

wp54c1325c.gif

TÉMOIGNAGES DES APOSTATS

Témoignage d’une ex-musulmane chrétienne vivant en Belgique (22 Septembre 2009)

 

Je suis la fille d'une mère Flamande et d'un père Marocain. Un grand vide était toujours présent dans mon coeur, là ou j'allais je m'ennuyais, quoique que je fasse je m'ennuyais. Je me suis mariée très jeune et avant de dormir nous récitions des sourates. La religion était omniprésente dans nos vies.


Nous ne mangions pas de porc, ne buvions pas d'alcool. Je ne portais rien de trop attrayant, ne m'asseyais pas en présence d'hommes, tout ce que l'islam recommande.


Un jour après une grosse épreuve, je décida de mettre le foulard. Comme j'étais fière que j'étais une bonne musulmane maintenant.


Je regardais toute sorte de cassettes vidéo parlant de l'islam, j'étais en quète mais de quoi ? Je ne savais pas trop. Petit à petit, ne trouvant rien, j'abandonna. D'années en années, les années s'assombrirent, ce vide était toujours présent, l'ennuis toujours là.


Je travaillais à l'époque dans une boîte de vente par téléphone et une nouvelle collègue venait d'être engagée. Elle me parlais toujours de son Dieu, elle me sortait des histoires à dormir debout. Chaque jour elle me racontais de nouvelles choses sur ce que son Dieu avait fait pour elle, elle le connaissait si bien. Son visage rayonnait, elle était d'une sainte blancheur pourtant elle était métisse. Elle était chrétienne.


Quelques jours plus tard elle invita tout le bureau à faire un barbecue chez elle. C'est alors qu'après que tout le monde eu fini de manger et fût partis, elle témoigna à nouveau. En moi-même je me dit: "ce qu'elle a, je peux aussi l'avoir, il me faut juste une Bible." Je lui demanda alors une Bible. Dès que j'eu commencé, en l'espace des quelques jours, ce vide fut comblé et je put enfin commencer à vivre. J'avais alors 21 ans.

 

Je priais Dieu et il se révéla à moi. Non pas comme un Dieu qui tappe sur les doigts quand on agit mal, mais comme un Dieu qui me relève quand j'agis mal. Il est vivant, réel et parce qu'il nous apprend qui nous sommes vraiment, nous pouvons comprendre les autres sans les juger ou les condamner. Mon mari est resté musulman et je sais qu'il ne connais pas Dieu. Pour un chétien, c'est sa foi qui le sauve. S'il croit dans son coeur que Jésus Christ est mort - descendu au séjour des morts et ressuscité d'entre les morts, celui-la sera sauvé, tous ses pêchés sont pardonnés. Pour un musulman, ses pêchés sont pardonnés quand il va à la Mècque, mais sincèrement s'il vit après son pélérinage peut-il demeurer parfait ?"


L'homme est né pêcheur et Dieu le sait: C'est pour cela qu'il lui a fait le don de recevoir le Saint-Esprit afin qu'avec son aide il puisse mettre fin au pêchés dans sa vie. Recevoir le Saint-Esprit ... c'est recevoir l'Esprit de Dieu qui vient habiter en toi et qui est en moi ainsi qu'il est en Christ et en Dieu. C'est ainsi que nous pouvons avoir la pensée de Dieu, une force venant d'en haut, celle du Saint-Esprit. C'est par lui que nous faisons, supportons, aimons en vérité. La Bible en parle beaucoup et recevoir le Saint Esprit c'est très important pour chaque chrétien car c'est Lui qui t'enseigne les écritures, qui te révèle qui est Jésus Christ.